Fleursdevero2

mouette_top

Posté par fleursdevero2 à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Cohérence neuro-cardio-vasculaire. Patrick Drouot.

Dans le coeur, il y a un réseau neuronal avec presque autant de neurones que dans le sub-cortex cérébral, ce qui veut dire que le coeur pense, reflechit, mémorise, et prend des décisions, qui sont indépendantes du cerveau.
La plus grosse horloge corporelle est le cerveau cardiaque, et quand on est en cohérence cardio vasculaire, on embarque tous nos rythmes corporels dans un même rythme cohérent. Toutes nos horloges sont alors calées sur le même rythme: on génére une onde harmonique. Il y a un état de fluidité neuronale.
Il y a 7 cerveaux à coordonner: le cardiaque, les 2 hémisphéres cérébraux, le limbique, l'olfactif, le solaire, l'intestinal, l'épidermique.
Quand le coeur entend son "son", il le reconnait et se câle dessus en 4 ou 5mn.
Quand il n'y a plus de cohérence, les particules/cellules ne savent même plus que les autres existent, et tous nos systémes intra-corporels travaillent alors chacun de leur côté, ignorant les autres. Et c'est la "maladie".
(Source: Patrick Drouot, physicien, "l'intelligence du coeur", "cardiosmose",livre et dvd.)

Posté par fleursdevero2 à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Grotte de Marie-Madeleine. Lourdes.

grotte_097

Posté par fleursdevero2 à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Empreintes digitales de l'atome. Abel Gance.

C'est l'instant précis où les hommes prirent les empreintes digitales de l'atome, que les étoiles fondirent en larmes.
L'homme venait de découvrir leurs secrets.
Il n'y a pas d'en haut.
Il n'y a pas d'en bas.
Il n'y a rien de grand.
Il n'y a rien de petit.
Les yeux se sont trompés depuis qu'ils se sont entrouverts en remontant des profondeurs marines.
Les oreilles se sont trompées.
Il faut tout recommencer autrement.
Ce sont des larmes d'étoiles qui me l'apprennent, comment le sais - je ?
C'est une histoire bien inattendue que j'essayerai de raconter quelque jour, si les mots clés de l'invisible veulent bien m'obéir.
Abel Gance, dans une Lettre à sa soeur.

Posté par fleursdevero2 à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 août 2018

RSCN9174

Posté par fleursdevero2 à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


La vérité peut changer...

La vérité peut changer en fonction des révélations du temps!
(Kryeon, "
sortons de la vieille énergie addictive !" Aout 2017)

 

Posté par fleursdevero2 à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 août 2018

Connaître avec l'intellect, et ressentir avec tout son être...

« L’activité de l’intellect ne nous permet pas d’acquérir la véritable connaissance. La connaissance, la vraie, ne se fait pas seulement par quelques cellules du cerveau ; elle se fait aussi par les cellules du cœur, de l’estomac, des poumons, du foie… et même par celles des mains et des pieds, car chacune d’elles est une entité vivante, intelligente.
La vraie connaissance est donc le résultat de toutes les sensations que vous ne cessez d’éprouver. Vous ressentez, et à ce moment-là vous savez : parce que vous avez goûté.
Rien de ce que vous pouvez connaître intellectuellement ne peut se comparer avec ce que vous ressentez.
Quand vous éprouvez de l’amour, quand vous éprouvez de la haine, de la colère, de la joie, du chagrin, il n’y a pas de doute, vous savez ce que c’est, et vous sentez que votre être entier est concerné. Peut-être ne pourrez-vous pas les analyser, mais personne ne pourra vous convaincre que vous ne les connaissez pas.
Parce que c’est cela, la vraie connaissance : ressentir les choses avec tout son être. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par fleursdevero2 à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La grande Fée des Cascades de roquefort. Ariège.

Cascades_de_Roquefort

Posté par fleursdevero2 à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 août 2018

Poli avec la vie. Olivier de Kersauzon.

« Le jour où je vais disparaître, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée.
Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà.
Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés.
Le passé c'est bien, mais l'exaltation du présent, c'est une façon de se tenir, un devoir.
Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir, on ne s'émerveille plus de ce que l'on a. On se plaint de ce que l'on voudrait avoir.
Drôle de mentalité !
Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir-vivre. »
(Extrait de « Promenades en mer et étonnements heureux », d'Olivier de Kersauzon, cueilli sur le site de Sophie Merle, www.sophiemerle.com)

Posté par fleursdevero2 à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Femme à froufrous, déguisée en racine d'arbre

racine_femme_froufrou

Posté par fleursdevero2 à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :