Exit la linéarité de nos repères. Intérieur, extérieur ; esprit, matière ; avant, après...
Et s'il existait une dimension où la distinction ne tient plus ?
Une unité fondamentale, un grand tout cohérent où tout est connecté, au-delà de l'espace et du temps ?

Transcendant la chronologie habituelle, reliés uniquement par le sens, certains moments auraient une qualité, une énergie particulière...
« Jung et Pauli (physicien) comprirent que l'existence est caractérisée par différents niveaux, et que vivre sur un niveau plutôt qu'un autre ne dépend que de la façon dont la conscience s'organise », écrit Massimo Teodorani (Synchronicité).
(extrait de la revue « Inexploré »n°35, sur les synchronicités)