Certains processus cérébraux ne peuvent être menés que dans le SILENCE .
Il est fort possible que le SILENCE fasse partie des facteurs favorisant la régénération neuronale et cérébrale.
Le SILENCE aide à structurer l'information.
Dans le SILENCE, le cerveau a la capacité d'abaisser la protection contre les agressions sensorielles, et de restaurer une partie des capacités perdues du fait de l'excés de bruit.
Il est possible pour le cerveau de restaurer ses ressources cognitives.
(Source: energie-sante.net)(étude menée en Allemagne)