Quelles sont les conséquences des produits chimiques sur l’activité biologique de la terre ?
Pour se faire une idée, la Chambre d’agriculture du Var
s’est livrée à une expérience franchement étonnante : elle a enterré 210 slips en coton bio dans les vignes ! Explications.
Ces sous-vêtements ont été dispersés dans 32 exploitations et laissés sous terre pendant deux mois. Ensuite, ils ont été exhumés… puis comparés les uns avec les autres. Il ne reste plus que l’élastique ? C’est que la terre est encore pleine de vie. Le slip est encore quasiment entier ? C’est que l’activité biologique du sol est quasi nulle.

Source :positivr.fr