La solitude ne vient pas de ce que l'on est pas entouré d'êtres, mais bien plus de ce que l'on ne peut leur communiquer les choses qui nous paraissent importantes,
ou de ce que l'on trouve valables des pensées qui semblent improbables aux autres.

(Jung, "Ma vie").