«Se donner le « temps de rien »...c'est dans ces « moments de rien » que se passent le plus de choses !
La méditation est un « moment de rien », qui met le cerveau dans une capacité à se mettre en connexion avec des dimensions qui sont de l'autre côté du cerveau (mémoires akashiques, champs morphogénétiques...), comme si des quantités d'informations existaient dans un lieu hors espace-temps, et que la méditation ouvrait le cerveau à ces connaissances.
Ces « temps de rien » sont pour cela très créatifs.
(Dr Dominique Bourdin,video sur la Chromothérapie)