16 septembre 2018

Jung et la progressive incarnation de la divinité.

L'homme est poussé par des forces divines à aller de l'avant pour accroître sa conscience et sa connaissance, pour se développer de + en + loin de son arrière-plan religieux, car il ne le comprend plus. Ses maîtres et guides religieux sont encore hypnotisés par les débuts de ce qui fut une nouvelle ère de conscience, au lieu de les comprendre avec toutes leurs implications. Ce qu'on a appelé autrefois "le Saint Esprit" est une force pulsionnelle qui crée un élargissement de la conscience et de la responsabilté, et donc enrichit la... [Lire la suite]
Posté par fleursdevero2 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 septembre 2018

Jung. Sa présence "ferment".

"C'est vrai, une force de la nature s'exprime en moi... je ne suis qu'un conduit...J'imagine que, dans bien des cas, je pourrais vous paraitre sinistre. Si par exemple la vie vous a mené à adopter une attitude artificielle, vous n'allez pas pouvoir me supporter car je suis un être naturel. Ma présence même cristallise; je suis un ferment. Je suis perçu comme un danger pour l'inconscient des gens qui vivent d'une manière artificielle. Tout en moi les irrite, ma façon de parler, ma façon de rire...Ils sentent la nature".(Jung, extrait... [Lire la suite]
Posté par fleursdevero2 à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2018

La vie, apparition éphèmère Jung.

"La vie m'a toujours semblé être comme une plante qui puise sa vitalité dans son rhizome; la vie proprement dite de cette plante n'est point visible, car elle gît dans le rhizome. Ce qui devient visible au-dessus du sol ne se maintient qu'un seul été, puis se fane...Apparition éphèmère.Quand on pense au devenir et au disparaître infinis de la vie et des civilisations, on en retire une impression de vanité des vanités; mais personnellement je n'ai jamais perdu le sentiment de pérennité de la vie sous l'éternel changement.Ce que nous... [Lire la suite]
Posté par fleursdevero2 à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2018

Jung et les gadgets technologiques.

Jung décrivait le bruit du monde moderne, tels celui des "gadgets technologiques": "le phonographe, la radio et, dernièrement les ravages de la télévision", comme quelque chose d'extraverti "qui a profondément horreur de toute tendance méditative. C'est là un mal dont les racines sont profondes", car "il couvre la voix intérieure de l'instinct qui nous avertit", et "cela s'explique à son tour par la désorientation spirituelle générale".(source: livre de Claire Dunne "Carl Gustav Jung"). Précision: Jung est décédé en 1961...que... [Lire la suite]
Posté par fleursdevero2 à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2018

L'inconscient, voie initiatique. Jung.

"Les vérités de l'inconscient ne peuvent jamais être imaginées, mais seulement atteintes par une voie que toutes les civilisations antérieures, y compris les plus "primitives", ont qualifié de voie initiatique..."(Jung dans le livre de Claire Dunne "Carl Gustav Jung guérisseur blessé de l'âme, biographie").
Posté par fleursdevero2 à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2018

Jung et la psyché.

Notre moi conscient n'est pas la totalité de la psyché. Il y a un arrière plan inconscient qui opére de façon subliminale, que l'on en ait conscience ou non. Notre expérience de nous-mêmes et de la vie s'élargit et s'approfondit quand nous nous mettons en rapport avec ces nuances en demi-tons, afin de les rendre conscientes.Nous vivons "sur un ou deux étages" de notre être conscient, et sommes à l'écart de tout ce qu'il y a d'autre en nous.(Claire Dunne: "Carl Gustav Jung, Guérisseur blessé de l'âme, biographie illustrée)
Posté par fleursdevero2 à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 août 2018

Te réfères-tu ou non à l'infini? Jung.

« Pour l'homme, la question décisive est celle-ci : te réfères-tu ou non à l'infini ? Tel est le critère de sa vie. C'est uniquement si je sais que l'illimité est essentiel que je n'attache pas mon intérêt à des futilités, et à des choses qui n'ont pas une importance décisive...Si nous comprenons et sentons que, dans cette vie déjà, nous sommes rattachés à l'infini, désirs et attitudes se modifient. Finalement, nous ne valons que pour l'essentiel, et si on n'y a pas trouvé accès, la vie est gaspillée. Dans nos rapports... [Lire la suite]
Posté par fleursdevero2 à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juin 2018

Imagination active. Jung.

Le but de l'imagination active : établir le contact avec l'inconscient, et apprendre à connaître le guide infiniment sage qui existe en nous tous, mais que si peu amènent jamais à la réalité.Jung fit bien comprendre à ses étudiants qui il était, en l'appelant « l'homme vieux de 2 millions d'années » en nous. Il l'invoqua aussi comme « le Grand Homme » en nous-mêmes.Ce Grand homme apparaît sous un nombre infini d'images et de symboles, différents dans chaque cas.La confrontation avec l'inconscient vécue par... [Lire la suite]
Posté par fleursdevero2 à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juin 2018

L'infini. Jung.

« Pour l'homme, la question décisive est celle-ci : te réfères-tu ou non à l'infini ? Telle est l'interrogation de la vie. C'est uniquement si je sais que l'illimité est essentiel, que je n'attache pas mon intérêt à des futilités et à des choses qui n'ont pas une importance décisive ». (Jung, « Ma vie »).
Posté par fleursdevero2 à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2018

Projectiles psychiques. Jung.

« En fait, toutes les projections sont comme des projectiles, des projectiles psychiques. Quand quelqu'un projette sur nous, c’est comme si nous étions atteints par un coup. » (C. G. Jung, dans Entretiens)
Posté par fleursdevero2 à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,